Menu Fermer

5 bonnes raisons de manger du Soleil Vert

soleil vert fausse pub c'est tellement vous

Le Soleil Vert connait un succès mondial. Normal, il a tout pour plaire : en plus d’être délicieux, c’est excellent pour le corps et l’esprit. Ces petites galettes ont même été élues “produit de l’année” par le magazine 59 Millions de Consommateurs.

1. C'est plein de vitamines

Le Soleil Vert contient tout ce dont votre corps a besoin. C’est le seul aliment à ce jour qui contienne les 13 vitamines nécessaires à votre bien-être : vitamines A, C, D, E, K, toutes les vitamines B jusqu’à 12, et même la vitamine Z, qui vient d’être découverte par des chercheurs allemands.

2. Ça a un petit goût de poulet

Ne vous laissez pas rebuter par ses allures de galettes d’épinards, le Soleil Vert a en réalité un goût de viande. De poulet plus précisément. Il s’accompagne donc très bien d’un vin blanc, comme le Sancerre ou le Riesling. Et les enfants ne seront pas en reste : ces galettes sont aussi délicieuses avec du ketchup !

3. C'est pas cher

Le Soleil Vert est produit en quantités astronomiques. De plus, son service marketing nous a assuré qu’ils ne manqueraient jamais de matières premières. Au même titre que les pâtes et le riz, il est peu cher, et considéré par le gouvernement comme un produit de première nécessité. D’ailleurs, grâce à son impact bénéfique sur la santé, il pourrait devenir une gélule remboursée par la Sécurité Sociale. On a hâte !

4. C'est 100% naturel

Soleil Vert vit avec son temps. Très au fait de la crise écologique, ses créateurs sont fiers de proposer un aliment 100% bio. Quand de grandes entreprises sont accusées de Greenwashing, celle-là a fait du vert, plus qu’une marque de fabrique, une vraie philosophie. Contrairement aux apparences, cependant, il ne s’agit pas d’un aliment végétarien.

5. Ça fera plaisir à votre mère

On l’oublie souvent, mais les mamans sont les premières à conseiller le Soleil Vert. Qui n’a pas entendu dans son enfance : “Du Soleil Vert ou pas de dessert” ? Nos parents, qui se contentaient de Soleil Jaune à table (quand il y en avait) mettent forcément un point d’honneur à ce que l’on finisse notre assiette. Jules, 72 ans, nous confie : “La nouvelle recette est encore meilleure. A mon époque, on n’était pas aussi gâtés.”

Savourons notre chance.

Vous en pensez quoi ?