Menu Fermer

Black Mirror leur manque : ils regardent les infos

Black Mirror leur manque ils regardent les infos Crazy Poppins

« Chloé et moi, nous dit Sébastien, on était très déçus de ne pas voir arriver la prochaine saison de Black Mirror. Alors, on a réfléchi ensemble : qu’est-ce qui est anxiogène, avec de nouveaux personnages et nouveaux décors à chaque fois, et qui nous fait désespérer du monde et des hommes ? »

Du coup, vous avez regardé les infos...

Oui. Le plus cool, continue Sébastien, c’est qu’on pouvait zapper sur n’importe quelle chaîne, on avait chaque fois un épisode de Black Mirror plus ou moins réussi : des images des Champs-Élysées déserts pendant le premier confinement, le virus de tous les côtés comme dans les films de Zombie. Et puis, quel besoin de regarder Black Mirror quand il suffit de sortir de chez soi pour entendre la voix désincarnée du métro énoncer les mesures gouvernementales ? »
 
« A bien y réfléchir, quand on entend les allocutions de Macron, on se dit qu’il n’a rien à envier à Waldo. Sauf que quand Waldo se fout de la gueule du monde, c’est quand même plus drôle, nous confie Chloé. »

Black Mirror vous manque un peu moins, alors ?

Plus du tout. A quoi bon attendre une autre saison de Black Mirror quand la réalité s’inspire de la série ? En Chine, on en est depuis un moment à Nosedive. Pourquoi revoir Arkangel quand il existe déjà une puce pour traquer votre môme ?
 
Pourquoi revoir Metalhead – épisode assez chiant, d’ailleurs – quand on peut admirer le robot chien en couleurs faire de la corde à sauter sur YouTube ?
 

Comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ?

Chloé commence, toute émue : Sébastien s’est servi de la méthode de White Christmas pour me séduire…

Ah bon, il a torturé votre clone ?

Euh… non. Il s’est contenté d’avoir un ami dans l’oreillette, qui lui disait tout de moi en cherchant qui j’étais sur le web : grâce à la reconnaissance faciale, il est tombé sur mon profil LinkedIn, ma page Facebook, mon compte Twitter, et même mes photos d’Instagram en vacances. On ne m’avait jamais draguée comme ça avant. C’est comme si Sébastien lisait dans mes pensées.
 
On a demandé discrètement à Sébastien ce qu’il en pensait : « Je me suis gouré, nous a-t-il soufflé. D’après l’appli de Hang the DJ, c’est sa soeur qui est faite pour moi.”
 
C’est beau, l’amour.

2 Comments

Vous en pensez quoi ?