Menu Fermer

L’adoption de mouches géantes a explosé depuis la sortie du film “Mandibules”

L’adoption de mouches géantes a explosé depuis la sortie du film Mandibules
A l’époque de la sortie du film Ratatouille, des studios Disney-Pixar, la vente en animalerie de charmants rats bleus avait connu une forte augmentation. C’était en 2007.
 
En 2021, ce sont les mouches géantes qui ont la cote dans les animaleries et refuges pour insectes. La raison ? La sortie du film Mandibules, de Quentin Dupieux.

L'avis des professionnels

« Ça nous rend bien service, nous dit Bruno, propriétaire d’une animalerie. Les mouches géantes prennent une place appréciable et ce n’était pas évident de les garder toutes. En plus, le film de Dupieux nous a permis de faire gonfler les prix. »
 
Sandra, qui travaille à la SPI (Société Protectrice des Insectes) se félicite également : “Quand les gens ont vu qu’ils pouvaient non seulement avoir leur propre mouche domestique, mais qu’en plus ils pouvaient la dresser, ça a été la ruée vers nos centres. L’une d’elle, Samantha, rapporte déjà ses pantoufles à son propriétaire, dix jours seulement après l’adoption.”
 

Des maîtres conquis

« C’est quand même plus original qu’un chat, nous dit Nestor, heureux propriétaire de Gertrude. En plus, elle me décomplexe : c’est la première créature que je rencontre qui bouffe plus que moi. »
 
« Au départ, ma femme était pas pour, nous dit Roger, éleveur de mouches géantes dans le Larzac. La première fois qu’elle a vu Capucine (sa première mouche géante, ndlr) elle a poussé un hurlement qui aurait rendu Adèle Exarchopoulos verte de jalousie.
 
Cependant, quand mon épouse a vu que Capucine s’occupait très bien des nuisibles de la maison (rats, souris, araignées, etc.) elle a été conquise. En plus, elle nous a débarrassés du chien du voisin. Quel soulagement. »
 
D’après nos informations, le film de Quentin Dupieux aurait également fait augmenter les ventes de bébés taureaux un peu partout en France, et la veste en daim ferait aussi son retour.

Vous en pensez quoi ?