Menu Fermer

Le Coyote prend sa retraite après 72 433 chutes

Le coyote prend sa retraite après 72 433 chutes

Après 70 ans de bons et loyaux services, Coyote prend sa retraite, et quitte définitivement Bip Bip, le désert et les scénaristes cruels.

Coyote, qu'est-ce qui vous pousse à partir ?

Les patrons ont refusé d’augmenter ma prime de risque. Mon assurance considère que je suis un profil à risque. Personne ne veut me louer de voiture ni d’appartement. La paye était trop basse et la sécurité sociale ne suffisait pas à couvrir tous les frais médicaux.

Et Bip Bip ?

Je suis devenu végétarien au vu des circonstances plutôt que par conviction. Je me dis qu’avec une retraite, je pourrai au moins me payer un steak de temps en temps. 

Vous rendez-vous compte que Bip Bip est plus payé que moi alors que je fais tout le boulot ? Alors ils ont prétexté que Bip Bip avait du texte. Désolé, mais une seule réplique répétée en boucle depuis 1950, c’est un peu léger.

Qu’en pensent vos employeurs ?

Les scénaristes arrivaient à bout de jeux de mots en latin et de gags en général. Les blagues dans le désert ont leurs limites, vous savez. 

Même Bip Bip se dit qu’il est temps de passer à autre chose. Il se lasse d’avoir les mêmes graines depuis 70 ans.

Quelle a été votre pire humiliation ?

Quand l’équipe a fêté le 10 000ème bâton de dynamite que je me prenais dans la gueule. Là, je me suis dit qu’il fallait arrêter.
 

Quels sont vos projets ?

Voir du pays. Visiter des lieux sans rochers ni falaises. La Belgique, quoi.
 

Vous en pensez quoi ?